top of page
  • Photo du rédacteurJulien Nowaczyk

Les enjeux de la digitalisation de la fonction RH pour les PME

Dernière mise à jour : 12 mai 2023

A l’heure du tout numérique, la gestion des ressources humaines connaît un véritable bouleversement. De nombreuses start-ups ont révolutionné ce secteur ankylosé depuis des décennies en proposant des produits disruptifs et innovants.


Il est évident que les grandes organisations françaises ont su s’intéresser et s’acculturer progressivement à ces évolutions. Mais qu’en est-il des TPE et PME ? Pourtant au cœur de notre tissu économique, ces structures prennent-elles le virage de l’e-recrutement et plus globalement de la digitalisation des ressources humaines ?


Il serait illusoire d’imaginer que nos entreprises ont effacé en si peu de temps des décennies de process. La culture du CV, de la lettre de motivation, de l’entretien d’embauche et du bouche à oreille reste omniprésent dans nos inconscients. Ces habitudes sont bien trop fortes pour être balayées d’un revers de main par l’e-recrutement quel que soit la valeur apportée.


Malgré tout, le vent du changement pousse nos entrepreneurs à briser ces carcans et à entrouvrir les portes de la digitalisation des ressources humaines. Notre univers 2.0 est composé de liens, via les réseaux sociaux et les applications de localisation, service et rencontres. Les PME participent progressivement à cette communauté connectée. Le plus complexe est d’adapter leurs méthodes – leurs habitudes – de recrutement aux nouvelles technologies. Dans cet objectif, la digitalisation des processus de recrutement réemploie des leviers comme la cooptation, facilite les approches dites sur le terrain et ouvre des perspectives nouvelles : les algorithmes.


Comme l’analyse l’étude mené par MARKESS sur la digitalisation des processus RH, cette transformation n’est pas exclusivement réservée aux grandes entreprises. En 2016, des décideurs RH de PME ont été sondés sur la digitalisation de leur processus ; 51% estiment leur fonction RH mature d’un point de vue numérique. Ces décideurs considèrent les ressources humaines comme une réponse à divers enjeux.


A travers ce bref constat, tout en y associant un fond de pragmatisme, ne soyons pas naïf : toutes nos entreprises ne sont pas engagées dans ce virage de l’e-recrutement. Les freins culturels sont encore très présents et le digital effraie toujours – notamment par les bouleversements qu’il engendre (organisationnel, management, etc.). Pour autant, nous croyons que le digital est un moyen d’optimiser la gestion des ressources humaines pour nos entreprises. Elles peuvent ainsi être plus agiles et flexibles dans leurs recrutement, engagées des suivis administratifs simplifiés et une organisation collaborative et décentralisée. Bref, brisons ces carcans !





Opmerkingen


bottom of page